22 juin 2008

Dieu des bédouins

Discuter à propos de croyances et d'islam sont absolument deux sujets différents. .
Discuter de croyances c'est plutôt un problème de philosophie. Et en discutant en philosophie c'est remettre perpétuellement en question toutes "les vérités" et les "évidences ». C’est une discussion où la cervelle n’est pas sous l’autorité de la crainte » qu’on soit un jour torturé par le tout puissant dieu.
Les islamistes ont toujours cherché l’amalgame et la confusion, soit par ignorance ou exprès. Ils relient croyances et islam, or l’islam est une manière de croire en dieu, et peut être c’est la manière la plus médiocre et la moins intelligente. Pourquoi ?
C’est une manière qui traite leur tout puissant et le plus intelligent comme un vulgaire commerçant d’Arabie. Si tu me fais ça, je te fais ça, si tu ne fais pas cela je t’arrache les yeux…etc. Les soufis des siècles précédents ont souffert de la manière bédouine, par excellence, avec laquelle ces derniers traitent avec dieu et imaginent dieu. A titre indicatif el Halladj(922 ) et Ibn arabi(1164) qui ont milité contre l’étroitesse d’esprit des bédouins et de leurs approches à propos de dieu. Les bédouins d’aujourd’hui continuent le même combat que leurs ancêtres contre le rationalisme et l’esprit qui ne veut pas se soumettre à leurs approches simpliste et vide de tout sens.

4 commentaires:

attentif a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
citoyen a dit…

A l'attention de
"attentif":
ma bergerie pour les ânes est fermée pou rénovation. donc revenez une autre fois.et j'installerai dans si peut de temps une bergeriie pour incultes. vous serez mon candidat favori pour occuper le poste de P.D.G.

t'es qu'une merde a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
entrümpelung wien a dit…

شكرا على الموضوع
entrümpelung
entrümpelung
entrümpelung wien